•  
  •  
  • pont gustave flaubert rouen
  • Notre Dame de Lorette © Sophie Bocquet
  • Pont sur le Lot à Estaing © Bruno Godart
  • Pont Gustave Flaubert-Rouen © Jocelyne Jacob
Retrouvez l'actualité de nos manifestations sur LinkedIn

Les aciers à haute limite d'élasticité

aciers_hle_85x120
Gratuit

octobre 2012

((EXTRAINFO))

En raison de leurs excellentes caractéristiques mécaniques, associées à leurs très bonnes propriétés de mise en œuvre dépendant des épaisseurs et nuances, les aciers à hautes performances également appelés HLE comme aciers à Haute Limite d’Elasticité, sont de plus en plus fréquemment utilisés dans des domaines très variés de la construction, comme l’offshore pétrolier (structures et conduites sous-marines ~550 MPa), les conduites forcées (~700 MPa) , la construction d’engins de levage (~1100 MPa), les coques de sous-marins nucléaires (~1000 MPa) , les bâtiments de grandes hauteurs (~460 MPa), les ouvrages d’art (~460 MPa) , etc. Pour ces aciers la gamme des limites d’élasticité s’étend de 420 MPa à plus de 1100 MPa. En ce qui concerne la construction d’ouvrages d’art, les normes produits, les règlements de calculs et normes d’exécution couvrent en Europe une gamme de nuances d’aciers plus réduite toutefois largement suffisante compte-tenu des besoins identifiés (Re : 420 MPa ~ 700 MPa).

L’utilisation de ces aciers est plébiscitée par de nombreux usages et gains. Par exemple, contraindre les épaisseurs à des niveaux raisonnables n’excédant pas 150 mm pour des éléments de structures particulièrement sollicités, réduire le poids propre à des fins de descentes de charges maîtrisées par exemple, à des fins d’optimisation des opérations de soudage et, en corollaire, dans le contexte du développement durable, en vue de réduire les énergies consommées et les émanations de dioxyde de carbone à toutes les étapes de la production des aciers, transport, soudage et manutention en raison de l’allégement procuré par les aciers HLE.

Cet ouvrage passe en revue : les données métallurgiques de base, la réglementation et les normes, la fabrication des aciers plaques et profilés, la conception et les calculs, la mise en œuvre, des références d’utilisations, des données issues de dimensionnement d’ouvrages utilisant les aciers S460 et propositions de solutions plus innovantes hybrides utilisant des nuance S 690. Enfin cet ouvrage propose également un tour d’horizon de l’utilisation des aciers HLE en Europe, au Japon et aux USA.

Ce document publié dans le cadre du Comité Scientifiques et Technique de l’AFGC a été rédigé par des experts de la profession représentant les principaux acteurs de la filière ouvrages d’art (CETE de Lyon, CETE de L’Est, CTICM, BNS, LCPC, SETRA, SNCF, ARCADIS, EGIS, INGEROP, DillingerHütte-GTS, ArcelorMittal, Baudin Chateauneuf, Eiffel construction, Ets J- Richard Ducros, Air Liquide Welding et Institut de Soudure).

En construction de génie civil appliquée au bâtiment et aux ouvrages d’art, les aciers HLE sont entendus comme étant les aciers de nuance strictement supérieure à 355 MPa.

Menu boutique

Menu Membre

Menu

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok